Concours avec As Monaco et Kinguin


L’AS Monaco atteint des sommets sportifs avec l’eSport en ligne de mire

Kinguin & Monaco vol.2 FR


Après des débuts dans l’esport, l’AS Monaco a mis les bouchées doubles pour faire de la saison 2017/2018 son terrain de jeu.


Son récent partenariat avec Kinguin et une arrivée remarquée sur une nouvelle franchise en font foi : l’AS Monaco compte devenir un acteur majeur de l’environnement eSport, et ce pas plus tard que cette année. En effet, le club s’est trouvé un partenaire de choix avec Kinguin et a su attirer du très beau monde pour venir renforcer son effectif. Ayant lancé officiellement sa structure sur FIFA 18 en septembre dernier, l’AS Monaco Esport s’est récemment tourné vers un sport que le club connaît bien: NBA 2K. En effet, le club n’a pas qu’une facette footballistique et l’AS Monaco Basket est un concurrent sérieux en Pro A depuis 2015. Deux jeux, deux sports sur lesquels le club est déjà présent à très haut niveau, mais les monégasques ne vont sûrement pas s’arrêter là et sont attendus sur d’autres scènes eSportives.

Le football, zone de confort du club.

L’AS Monaco a beaucoup gagné en influence avec les très bons résultats de son équipe de lors des cinq dernières années (dans le trio de tête de Ligue 1 depuis 2013/2014 et champions l’année dernière), ce qui en a fait un véritable monstre sportif. Des résultats qui rendent hommage à la belle histoire du club et font de celui-ci un acteur majeur et une référence dans le domaine du football français. Rien d’étonnant donc que la nouvelle d’une structure eSport ait eu l’effet d’une bombe sur la scène FIFA. Le club s’est en effet assuré de bons résultats en recrutant les deux joueurs Florian « RayZiaah » Maridat (ancien de la team Monaco eSport) et Vincent « Vinch » Hoffmann (champion du monde 2013 sur FIFA) et le manager Jérémy « Tekylah » Girardot qui fait partie des meilleurs managers du circuit (ancien entraîneur de 3 champions : Gorilla, DaXe et Vinch).

Un club innovateur parmi les premiers à se lancer dans la scène émergeante NBA 2K.

La scène eSport du Basketball en est encore à ses balbutiements, mais le club a décidé d’en faire son jardin. Alors que la NBA commence à peine à mettre en avant l’eSport sur NBA 2K18 avec la 2K League, l’AS Monaco a déjà un pied dans ses Jordan. En effet, le club monégasque a annoncé début avril le recrutement de Slimane Saada, grand perdant de la finale du championnat européen organisé par l’ESL fin mars. Saada représentait le club durant les championnats de France où il était désigné favori, malheureusement, et s’est vu défait en demi-finales et c’est le joueur de Neo Esports « Fanfan » qui est reparti avec le titre. Malgré la déception du joueur, cela reste un très bon résultat pour une jeune structure eSport qui participait alors à sa première compétition sur le jeu.

L’AS Monaco l’a plusieurs fois répété : son objectif est de réitérer la recette qui a fait le succès du club dans les différents sports en imposant à ses joueurs une hygiène de vie et un rythme de travail du calibre des athlètes. Une philosophie noble qui laisse entrevoir de grandes choses pour la structure et ses récents résultats très encourageants.